Fermé aujourd'hui

émail

De nouvelles technologies dentaires pour une expérience optimale!

Traitements au laser, radiographies numériques, caméra intraorale… : de nouvelles technologies dentaires ont vu le jour ces dernières années. Plus précises et moins invasives, elles améliorent le confort du patient lors des interventions, en plus de lui faire profiter d’un traitement de première qualité et de lui faire gagner du temps. Soucieuse de toujours vous offrir ce qu’il y a de meilleur, notre clinique est fière de vous proposer ces techniques novatrices dont voici un petit tour d’horizon.

 

La radiographie numérique

La radiographie numérique remplace aujourd’hui la radiographie sur pellicule. Extrêmement précise, elle permet de dépister des anomalies à un stade précoce. Le risque de complications à la suite d’une infection ou de tout autre problème se voit donc drastiquement diminuer. La radiographie numérique permet aussi de mieux planifier les interventions chirurgicales.

De plus, comme elle prend des images beaucoup plus rapidement, elle expose moins aux radiations que la technique conventionnelle et est donc plus sécuritaire. Par ailleurs, les images étant archivées dans le système informatique de la clinique, les données sont beaucoup plus faciles d’accès et le stockage n’utilise que très peu d’espace. Enfin, cette technologie permet d’acheminer rapidement les radiographies numérisées aux compagnies d’assurance et aux autres professionnels.

La radiographie numérique a de nombreuses fonctions. Elle est tout indiquée :

  • Pour déceler la présence de caries
  • Pour avoir une vue d’ensemble des structures de la bouche avant une intervention d’esthétique dentaire ou d’orthodontie
  • Pour évaluer les fractures dentaires et le degré des maladies des gencives
  • Pour évaluer la santé de l’os de soutien des dents

 

Le laser

Le laser génère un faisceau lumineux ultra-fin et d’une grande précision. Ce rayon est transporté par une fibre optique souple ou un bras articulé qui est ensuite dirigé sur les tissus de la cavité buccale qui doivent être traités.

Le laser peut remplacer le foret ou le scalpel dans la plupart des traitements effectués en clinique dentaire. Délicat, rapide et précis, il est beaucoup moins invasif que les méthodes chirurgicales conventionnelles et favorise une guérison plus rapide. De plus, la majorité des patients n’ont plus besoin d’anesthésie. Souvent, après un seul rendez-vous, vous pouvez rentrer chez vous et reprendre vos activités. Le laser rend ainsi votre expérience beaucoup plus agréable.

Au Centre LaserDent, nous utilisons cette technique pour une grande variété de traitements :

  • Parodontie (nettoyage en profondeur des poches parodontales)
  • Chirurgie (stérilisation lors d’extractions dentaires)
  • Endodontie (nettoyage des canaux dentaires)
  • Implantologie
  • Détection précoce de la carie dentaire
  • Traitement de tissus mous (gencive, langue) et de tissus durs (émail, os) de la cavité buccale

Nous y avons aussi recours pour traiter les caries dentaires sans anesthésie. Le travail se fait avec efficacité et précision, mais sans le bruit agressant de la fraise ni les vibrations de la turbine.

 

Caméra intraorale

La caméra intraorale est un outil de la taille d’un crayon permettant de capter les images à l’intérieur de la bouche pour les diffuser sur un écran. Grâce à cette technologie, chaque patient peut visualiser en même temps que nous ce qui est présenté à l’écran. De ce fait, il comprend mieux les objectifs du plan de traitement que nous lui proposons.
.

La caméra intraorale favorise un diagnostic plus précis que les méthodes conventionnelles puisqu’elle permet, entre autres, d’ajuster l’éclairage et la grosseur de l’image. Concrètement, les caries, les fissures, les restaurations défectueuses ainsi que toutes les autres anomalies dentaires sont détectées plus rapidement que par le biais des techniques conventionnelles.

Par ailleurs, tout comme avec la radiographie numérique, ces images sont archivées dans le système informatique de la clinique afin de conserver votre historique dentaire. Le suivi se fait ainsi plus facilement.

En bref, la radiographie numérique, le laser et la caméra intraorale sont des avancées technologiques qui permettent non seulement d’offrir des services personnalisés à nos patients, mais également d’améliorer grandement leur expérience lors de nos interventions. Votre santé dentaire étant au cœur de nos préoccupations, nous nous sommes munis de ces équipements de pointe afin de vous procurer les meilleurs traitements.

Vous avez des questions sur l’une de ces technologies? N’hésitez pas à nous contacter! Notre personnel se fera un plaisir de vous répondre. À bientôt!

Les aliments anti-caries

Si certains aliments comme le sucre et les agrumes sont les principaux responsables de la carie et de l’usure dentaire, d’autres présentent au contraire des propriétés anti-caries. Vous pouvez donc les mettre au menu de façon quotidienne. Pour vous faciliter la vie, votre centre dentaire LaserDent vous a préparé une petite liste de ces aliments bénéfiques pour les dents.

Le lait, les boissons de soya enrichies et le yogourt

Le lait, les boissons de soya enrichies et le yogourt contiennent une foule de bons nutriments pour la santé osseuse et dentaire : le calcium, le phosphore et la vitamine D. De plus, les produits laitiers contiennent une protéine, la caséine, qui, en se fusionnant à la salive, réduirait l’adhérence des bactéries sur les dents et favoriserait la protection de l’émail.

Le fromage

Regorgeant de calcium et de phosphore, le fromage possède les mêmes avantages que le lait. De plus, plus il est ferme, plus il est riche en calcium et moins il contient de glucides. Aussi, les fromages à pâte ferme favorisent la mastication, stimulant une augmentation de la salive et permettant de neutraliser l’acidité des aliments sucrés. Pour ne pas agresser vos dents, mieux vaut donc terminer votre repas par un morceau de cheddar. Pensez aussi à glisser du fromage dans la boîte à lunch des enfants. Il fera une bien meilleure collation qu’un biscuit, qu’une pâtisserie ou qu’un sac de croustilles !

Les noix et les graines

En plus d’être riches en lipides, fibres et protéines, les noix et les graines contiennent des minéraux comme le calcium, le magnésium et le phosphore. Elles contribuent ainsi au maintien d’une bonne santé dentaire. Bien entendu, il faut les choisir natures et sans sel. Et surtout, oubliez l’enrobage de miel, de sirop d’érable ou de toute autre forme de sucre ! Les noix et les graines aident aussi à augmenter la production de salive, ce qui aide à neutraliser l’acidité en bouche.

Les fruits et légumes frais

Même s’ils contiennent du sucre et que certains d’entre eux sont acides, les fruits sont loin d’être aussi néfastes pour les dents que les jus, l’eau citronnée ou les boissons sucrées. Ils nous fournissent une grande quantité de vitamines, essentielles à la santé des os, du cartilage, des dents et des gencives. La vitamine C en particulier aide à garder les gencives et les dents en santé. De plus, même si cela ne remplacera jamais un bon brossage de dents, croquer dans un fruit ou un légume dur (pomme, carotte) permet de faire un petit nettoyage de la surface des dents et de limiter ainsi la formation de caries.

Le chocolat noir

Si jamais l’envie de sucre vous prend, optez pour un carré de chocolat noir composé au minimum de 70 % de cacao. En plus d’être peu sucré, celui-ci contient en effet du fluor et du phosphate, tout à fait bénéfiques pour les dents.

L’eau, notre meilleure alliée !

Enfin, tous les dentistes vous le diront : rien ne remplace l’eau ! Boire de l’eau tout au long de la journée n’est pas seulement bon pour la santé en général, cela aide aussi vos dents à rester hydratées. Nous utilisons en effet en moyenne 1,5 litre de salive par jour. Boire de l’eau est la meilleure manière de la régénérer. L’eau potable fluorée (l’eau du robinet) est aussi un moyen sûr et peu coûteux d’aider à prévenir la carie dentaire.

Conseils pour éviter la carie dentaire

  • Restez loin des plats précuisinés et des matières transformées, cuites à haute température (fritures, viennoiseries, barres tendres, craquelins, biscuits, bonbons)
  • Lisez la liste d’ingrédients sur les emballages et évitez celles qui contiennent du sucre et des dérivés
  • Éliminez le plus possible les produits qui collent aux dents tels que les bonbons
  • Consommez les aliments dans leur forme la plus pure et sans ajouts

Pour terminer, notre assiette peut contenir une foule d’aliments en faveur de notre dentition. Il est donc important de bien sélectionner ce que l’on consomme au quotidien. En choisissant consciencieusement ce que vous mangez, vous contribuerez au maintien de votre santé dentaire. Enfin, n’oubliez pas d’adopter au quotidien une bonne hygiène dentaire et visitez votre dentiste du Centre LaserDent régulièrement !

Sensibilité dentaire : la prévenir et y remédier

Une grande proportion de la population éprouve de la sensibilité dentaire, qui se reconnaît par une douleur brève et vive lorsque les dents sont exposées à divers déclencheurs. Les plus connus sont les boissons ou aliments chauds, froids, acides ou sucrés.

Que le supplice cesse ! Nous démystifions pour vous cette condition et vous indiquons comment la prévenir, mais aussi comment y remédier.

 

Pourquoi les dents deviennent-elles sensibles ?

L’hypersensibilité dentinaire résulte de l’amincissement et de la détérioration de l’émail. La dentine, située juste en dessous, est alors exposée aux éléments déclencheurs, ce qui en stimule les terminaisons nerveuses et la sensation de douleur qui s’ensuit.

Exposition de la racine

Lorsque la gencive se retire graduellement, elle expose le cément, couche protectrice de la racine de la dent. La sensibilité dentaire est alors inévitable. Il est question de récession gingivale ou de déchaussement des dents.

Cette condition peut arriver naturellement avec l’âge, mais de nombreux facteurs externes peuvent l’accélérer comme un brossage trop vigoureux, une gingivite non traitée ou la prise de certains médicaments.

Dégradation de l’émail

L’émail, couche externe de la dent, peut être endommagé par divers stimuli mécaniques, comme une mauvaise technique de brossage, l’utilisation d’un dentifrice abrasif et/ou le grincement de dents. Mais d’autres éléments, comme le blanchiment dentaire et la consommation fréquente de boissons ou d’aliments acides peuvent aussi le détériorer.

Prévenir la sensibilité dentaire

Certaines mesures préventives contribuent à limiter les risques de développer une récession gingivale et endommager l’émail.

  • Adoptez une hygiène bucco-dentaire irréprochable
  • Utilisez les bons outils (dentifrice adapté, brosse à soies souples, etc.)
  • Utilisez la bonne technique de brossage et passer la soie dentaire
  • Évitez le brossage trop vigoureux
  • Contrôlez le grincement de dents (plaque occlusale pour protéger les dents)
  • Informez-vous des effets secondaires du blanchiment sur vos dents
  • Limitez votre consommation d’aliments acides, qui ramollissent l’émail
  • Consommez les liquides acides comme le jus d’orange ou les boissons gazeuses à l’aide d’une paille
  • Visitez régulièrement votre dentiste

 

Dites adieux aux dents sensibles

De simples gestes peuvent contribuer à remédier à l’hypersensibilité dentinaire, comme l’utilisation quotidienne d’un dentifrice désensibilisant. Dans certains cas, l’application d’un verni ou d’une résine est une autre option qui protège la dentine du chaud, du froid et même des courants d’air !

Enfin, lorsque la sensibilité est causée par une récession gingivale, la greffe de gencive permet de recouvrir la racine exposée et soulage d’emblée l’inconfort que déclenchent certains stimuli.

Surtout, n’hésitez pas à parler de vos dents sensibles à votre dentiste. Il vous conseillera sur les meilleurs actes de prévention et les solutions possibles afin que vous puissiez déguster à nouveau un cornet de glace ou un bon café en toute confiance !

Mieux comprendre la carie dentaire et ses facteurs de risque

Nos dents devraient normalement durer toute notre vie… à condition qu’elles soient saines!  Malheureusement la bouche est un milieu complexe dans lequel les dents sont constamment soumises à des agressions pathogènes. Ainsi, elles peuvent facilement développer la carie dentaire. Les choix alimentaires, le taux d’acidité dans la bouche, les variations dans le débit salivaire et la présence de plaque sont autant de facteurs qui peuvent provoquer la maladie carieuse.

Pour arriver à se défendre efficacement, mieux vaut comprendre le mécanisme d’action de la carie, connaître ses facteurs de risques et suivre quelques règles simples de prévention.

Qu’est-ce que la carie dentaire?

La carie est une maladie très courante, d’origine bactérienne, qui affecte les tissus durs de la dent. Elle débute en attaquant l’émail, qui est la couche externe. Elle forme une cavité qui devient graduellement de plus en plus profonde. C’est ainsi qu’elle traverse la dentine, puis atteint le centre de la dent appelé pulpe. À ce stade, la carie provoque habituellement de vives douleurs, car c’est à cet endroit que passent le nerf et les vaisseaux sanguins.

La plaque dentaire

La carie est causée par les bactéries présentes dans la bouche. Elles se nourrissent de débris alimentaires collés aux dents. En proliférant et s’agglutinant entre elles, les bactéries finissent par former un film collant et transparent qu’on appelle plaque dentaire. Lorsqu’on néglige de brosser les dents après avoir mangé, la plaque se dépose sur les dents. Les bactéries en présence transforment les sucres en acide, ce qui affaiblit l’émail en le rendant poreux.

Le tartre 

Si la plaque n’est pas retirée par brossage, elle s’accumule et se calcifie. Elle devient du tartre, un dépôt dur que seul un nettoyage professionnel peut retirer. Les bactéries continuent ainsi à faire des dégâts en maintenant un milieu acide qui déminéralise toujours plus les dents. La carie s’installe progressivement et les maladies gingivales apparaissent.

Quels sont les facteurs de risques qui favorisent l’apparition de la carie?

Les particularités qui rendent les dents vulnérables

  • Émail mince et moins résistant;
  • Dents aux reliefs accentués tels que les puits et fissures;
  • Mauvais alignement : les dents chevauchées sont difficiles à nettoyer;
  • Salive peu abondante;
  • Système immunitaire affaibli.

Les mauvaises habitudes alimentaires

  • Les aliments sucrés font proliférer les bactéries;
  • Les aliments acides déminéralisent l’émail;
  • Les aliments collants restent pris dans les dents;
  • Le grignotage entre les repas entraîne une attaque bactérienne constante.

L’hygiène bucco-dentaire inadéquate

  • Les nettoyages ne sont pas assez fréquents;
  • La technique de brossage est inadéquate;
  • La soie dentaire est mal utilisée ou oubliée complètement.

Quelques conseils préventifs

En suivant ces mesures préventives, il est possible de prendre le contrôle de notre santé buccale et prévenir la carie.

  • Examens dentaires périodiques chez le dentiste et détartrage professionnel;
  • Routine d’hygiène buccale minutieuse (brossage, soie dentaire et dentifrice au fluor);
  • Alimentation équilibrée (attention aux aliments sucrés, acides et collants);
  • Grignotage à éviter.

À vous de jouer!