Fermé aujourd'hui

Tout savoir sur la carie, la plaque et le tartre 

Date : 2017-07-05

La carie dentaire est reconnue comme étant une maladie infectieuse. Il s’agit de la maladie la plus répandue dans le monde, alors que près de 100 % des adultes auraient des lésions carieuses (OMS). Mais quel lien y a-t-il entre la carie, la plaque et le tartre ?

En fait, ces affections sont interreliées et peuvent engendrer des problématiques supplémentaires si elles ne sont pas traitées.

Qu’est-ce que la plaque dentaire ?

La plaque dentaire est une mince couche de matière blanchâtre qui adhère à la surface des dents et des gencives. Elle est composée principalement de salive, de microscopiques débris alimentaires et de bactéries.

Il faut se rappeler que :

  • Les bactéries présentent dans la plaque transforment les sucres des particules alimentaires en substance acide. Cette dernière détruit localement l’émail, ce qui forme une carie.
  • La plaque dentaire est récurrente puisque ses composantes restent naturellement dans la bouche. C’est pourquoi le brossage et l’utilisation quotidienne de la soie dentaire sont essentiels.

D’où vient le tartre ?

Lorsque la plaque dentaire n’est pas éliminée journalièrement, elle s’accumule et se minéralise. Cette calcification c’est le tartre et seul un détartrage professionnel peut le déloger. Il est visible sur les dents en raison de sa couleur jaunâtre, mais il peut aussi s’amonceler sous les gencives.

La plaque et le tartre sont responsables de nombreux problèmes buccaux. Notons des maladies parodontales telles que la gingivite et la parodontite ou encore une mauvaise haleine persistante (halitose).

Carie et plaque dentaire sont intimement reliées

La plaque dentaire est effectivement responsable d’une grande proportion des lésions carieuses. La substance acide qu’elle produit dégrade l’émail et forme un trou qui évolue vers l’intérieur de la dent. Lorsque la carie gagne le centre de la dent, il y a généralement une infection. Un traitement de canal est nécessaire et dans le pire des cas, l’extraction de la dent atteinte sera la seule option.

D’autres facteurs peuvent toutefois favoriser la carie. L’hérédité, certaines maladies, la prise de médicaments ou une dentition plus fragile à ce type d’affection figurent parmi ceux-ci.

Ce qu’il faut retenir

L’apparition des caries et l’accumulation de plaque et de tartre peuvent être évitées grâce à une hygiène buccale irréprochable. Adopter de saines habitudes alimentaires et visiter régulièrement le dentiste minimiseront aussi le risque de développer des problèmes buccodentaires.